Levalloie-Perret le 5 octobre 2020 – Mercateam lève 1,2 million d’euros pour digitaliser l’industrie française et remettre les opérateurs au centre des débats

Fondé en avril 2020 par Adrien Laurentin, ancien stagiaire chez Notus Technologies, et Kévin Rouvière, Mercateam vise à révolutionner l’industrie française grâce à l’intelligence artificielle, capable de faire gagner jusqu’à 5h par semaine aux managers dans la gestion de leurs planning et faciliter la montée en compétence de leurs équipes. 

Si la France industrielle veut redevenir compétitive à l’échelle internationale et répondre aux enjeux du 4.0, il lui faut en urgence développer son savoir faire et donner les moyens au terrain d’optimiser l’organisation. 

Pour répondre à ces enjeux, Mercateam a développé avec les usines une plateforme permettant de cartographier l’ensemble des compétences d’une usine, d’automatiser les placements sur les postes et faciliter la montée en compétences des opérateurs. Les objectifs visés : optimiser la polyvalence, la transmission du savoir-faire et faciliter la communication entre le support et le terrain. 

En donnant enfin aux opérationnels un outil digital adapté, Mercateam assure une réduction des erreurs et une hausse de la productivité organisationnelle. L’entreprise a d’ores et déjà engagé des partenariats stratégiques avec des acteurs majeurs dans 5 secteurs : le luxe, l’aéronautique, l’environnement, l’automobile et la pharmacie. Cette levée de fonds permettra notamment à Mercateam de renforcer fortement son équipe technique pour ajouter toujours plus de valeur à la solution et de continuer à développer un système de proposition de formation et de planning intelligent. L’outil est co-construit avec les opérateurs qui sont l’avenir de l’industrie française et au coeur de l’ADN de Mercateam.

« L’industrie a trop longtemps été délaissée par les entrepreneurs de la tech. Avec Mercateam et l’aide du digital, nous remettons l’opérateur au centre des débats et nous donnons un nouveau souffle à la productivité humaine des usines françaises. », déclare Adrien Laurentin, Co-fondateur de Mercateam. « Nous pensons que le digital est le levier qui va permettre à l’industrie française de redevenir compétitive à l’échelle internationale. » ajoute-t-il.

MENU